Europa plus: Daily News 19 / 03 / 2019

La Commission Juncker déploie des efforts sans précédent pour protéger et défendre les Européens. Dans ce sens, la Commission européenne a adopté aujourd’hui des programmes de travail pour cofinancer des projets industriels de défense communs durant la période 2019-2020, pour une enveloppe de 500 millions d’euros, et pour financer des projets de recherche collaboratifs dans le domaine de la défense en 2019, un montant supplémentaire de 25 millions d’euros. Jyrki Katainen , vice-président de la Commission chargé de l’emploi, de la croissance, de l’investissement et de la compétitivité, a déclaré: « La coopération en matière de défense est la seule manière de protéger et de défendre les Européens dans un monde de plus en plus instable. Nous apportons notre pierre à l’édifice. Des projets communs se concrétisent. Une défense européenne est en train de prendre forme. Sur la base de cette expérience réussie, nous augmenterons les moyens disponibles de façon à disposer d’un Fonds européen de la défense à part entière en 2021 . » Elżbieta Bieńkowska , commissaire pour le marché intérieur, l’industrie, l’entrepreneuriat et les PME, a ajouté: « Pour que l’Europe puisse protéger ses citoyens, nous avons besoin de technologies et d’équipements de défense de pointe dans des domaines tels que l’intelligence artificielle, la technologie des drones, et le système de communication et de renseignement par satellites. Avec les investissements européens que nous mettons en place aujourd’hui, nous passons des idées aux projets concrets et nous renforçons la compétitivité de nos industries de la défense. » La Commission donne aujourd’hui le coup d’envoi aux premiers projets industriels de défense communs financés par l’UE dans le cadre du programme européen de développement industriel dans le domaine de la défense (EDIDP). L’accent sera mis sur des domaines tels que la technologie des drones, la communication par satellite, les systèmes d’alerte rapide, l’intelligence artificielle, la cyberdéfense ou la surveillance maritime. L’action préparatoire concernant la recherche en matière de défense (PADR) continue quant à elle de produire des résultats pour la troisième année consécutive. À partir de 2021, un Fonds européen de la défense entièrement opérationnel favorisera une base industrielle de défense innovante et compétitive et contribuera à l’autonomie stratégique de l’Union européenne. Un communiqué de presse ainsi que deux fiches d’informations ( ici et ici ) sont disponibles en ligne. (Pour plus d’informations : Lucía Caudet– Tél .: +32 229 56282; Mirna Talko – Tél.: +32 229 87278; Victoria von Hammerstein – Tél .: +32 229 55040)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *